Gestion et prévention des risques

CEDRALIS

Cédralis assure pour les collectivités locales un service d’alertes et de diffusion de messages à la population afin de permettre de communiquer de façon simple, rapide et fiable.

Lors d’un événement grave, la commune pourra faire part à ses habitants de la conduite à tenir, pour assurer au mieux leur sécurité. Il est ainsi possible au Maire de diffuser des messages par téléphone vocal (fixe et mobile), S.M.S.

Pour bénéficier de ce service, il vous suffit de transmettre à la mairie vos coordonnées.

Brulage des végétaux

Le brulage à l’air libre des déchets verts des ménages est strictement interdit. Il est puni par la loi dans le département du Gard.

Les végétaux coupés issus de parcs et jardins dit « déchets verts » (déchets de tontes, feuilles sèches, etc….) sont considérés par la règlementation comme des déchets ménagers.

L’article 84 du règlement sanitaire départemental interdit formellement le brulage à l’air libre ou l’utilisation d’un incinérateur individuel.

Les contrevenants s’exposent à une amende de 450€

Toutefois des dérogations peuvent être accordées pour le brulage des déchets verts issu du débroussaillage règlementaire dès lors qu’aucun autre moyen d’élimination de ces déchets facilement accessible n’est mis à la disposition des particuliers à qui s’impose cette obligation légale.

Cet arrêté réglemente également l’usage du feu pour le brulage des végétaux coupés ou sur pieds brulés dans le cadre d’une activité agricole ou forestière

Prévention des incendies de forêts

Le Gard avec 50% de sa superficie couverte par des milieux boisés (forêts et garrigues), est très exposé au risque « feux de forêts » qui constitue le deuxième grand risque naturel après les inondations.

Une carte de vigilance incendie de forêt est publiée quotidiennement pendant la période estivale sur le site internet de la Préfecture.

Une règlementation relative aux travaux est mise en place à partir du 15 juin, adossée à cette carte. Certains travaux potentiellement générateurs de feux sont ainsi réglementés ou interdits suivant le niveau de vigilance risque feux de forêts. Le bivouac, le camping, le caravaning sauvage sont également interdits en vigilance orange et rouge. Des recommandations en matière de circulation dans les massifs boisés accompagnent chaque niveau de vigilance.

Obligation légale de débroussaillement

Le débroussaillement protège la forêt en permettant de limiter le développement d’un départ de feu accidentel à partir de votre propriété et en sécurisant les personnels de la lutte contre l’incendie.

Le débroussaillement vous protège, ainsi que votre construction, en garantissant une rupture du combustible végétal qui favorise une baisse de la puissance du feu et permet ainsi une sécurité accrue.

Le débroussaillement :

  • ralentit la profession du feu en le transformant en un simple feu courant ;
  • diminue sa puissance, donc les émissions de chaleur et de gaz
  • évite que les flammes n’atteignent des parties inflammables des constructions ;
  • permet le confinement des occupants des constructions et habitations en dur ;
  • améliore la sécurité des services d’incendie et de secours lors de leur intervention.

Le débroussaillement est une obligation de l’article L131-10 du Code forestier qui le définit comme l’ensemble des opérations de réduction des combustibles végétaux de toute nature dans le but de diminuer l’intensité et de limiter la propagation des incendies. Ces opérations assurent une rupture suffisante de la continuité du couvert végétal. Elles peuvent comprendre l’élagage des sujets maintenus et l’élimination des rémanents de coupes.

Le représentant de l’Etat dans le département arrête les modalités de mise en oeuvre du débroussaillement selon la nature des risques.